MGEN, mes amours.

Pensez aux portes. Armement des toboggans.
 
Tout ce qui suit est d’une généralisation sans commune mesure avec tout ce qui a déjà était fait. Le cliché est le maître mot. Et je ne saurai être tenu responsable d’aucun de mes propos : mes parents n’avaient qu’à pas appartenir à ce groupe d’individus.
Un MGEN n’est pas un patient comme les autres.
Tout d’abord, un MGEN est sus-nommé ainsi par son (r)attachement à une assurance maladie : Mutuelle Générale de l’Education Nationale. Un prof, voila qui sera plus clair.
 
Il existe un profil type du personnage, repérable dès son entrée dans l’officine. 
Le physique importe peu, tout est dans la forme, le comportement. 
Arrivée brusque, plus ou moins précipitée, parfois un peu gauche. Le regard est franc, tout droit dirigé vers le comptoir. 
Cible : préparateur, pharmacien, stagiaire ou tout être malheureux de ne pas être aller ranger des boîtes à cet instant. Dès lors, vous vous devez de le regarder en retour, pour lui signifier que vous avez remarqué sa présence. Peu importe ce que vous faisiez (ligature des trompes de Stach, prélèvement aortique, vente de capotes…), arrêtez tout. Sans cela, une pointe de panique le traverse et s’en suit un rapprochement non convenu à votre rencontre. Tip : la présence d’un autre patient au comptoir peut parfois vous sauver.
Dans le cas où une attente s’impose, le MGEN a une forte tendance à s’éparpiller totalement. Telle une girafe cherchant la dernière feuille de l’arbre, il va aller vous trouver l’ultime boîte de complément alimentaire à base d’épinards Bio en haut du rayon, afin de vérifier si les gélules sont bien d’origine végétale (« Mais d’où viennent les végétaux utilisés, exactement? »). Touche-à-tout. Prière de réduire le temps de liberté au minimum.
 
Passée cette étape, la conversation peut s’engager.
Vous avez face à vous un individu dont le travail est de faire apprendre à longueur de journée. Pourquoi ne reproduirait il pas le même schéma une fois lâché dans le monde extérieur? Lui ne se pose pas la question.

« J’ai lu, j’ai vu, j’ai constaté »

Le questionnement constant est un acte très religieusement respecté dans cette communauté. 
Le patient MGEN est souvent équipé de pochettes plastiques bien rangées : anciennes ordonnances, ses commentaires sur celles-ci, heures de pesées, les calendriers lunaires, listing des 24 derniers repas. Pour chaque membre de sa famille.
 
Le phénotype du patient MGEN est unique, notez le bien. Si un effet indésirable a une occurrence d’un cas pour 7 milliards de personnes, c’est pour sa tronche. L’effet indésirable n’aura jamais été décrit auparavant, afin de vous faciliter la tâche. Il ne pourrait en être autrement. Je pense que la nature s’amuse aussi à les pourrir un peu plus, histoire qu’ils viennent souvent nous voir, pharmaciens et médecins. 
Une connasse, la nature. 
 
Mais cela resterait simple si il n’y avait pas l’homéopathie.
L’homéopathie et les profs entretiennent en effet une relation assez fusionnelle, permettant la tenue de situations fort embarrassantes pour le pharmacien : les questions sur le traitement homéo du patient MGEN. 
Vous n’avez pas du 7CH ? Et il arrivera quand ?
J’ai pris 4 granules de Thuya occidentalis. Cela équivaut à combien de Spongia tostum?
Oscillococinum, c’est efficace? (Hum)

Le pire étant : 

« Vous pouvez me noter la posologie sur les tubes, s’il vous plaît ?Comme j’ai 28 souches. »

Hu hu.

Pour rappel, le tube est rond et de la taille d’un pouce.
 
Le patient MGEN est légendaire aussi grâce à sa situation d’assuré social. Le nom de la caisse leur a été greffé pour une bonne raison : il y a toujours un problème. Pas une seule exception.
 
Peinture signée, fort peu objective. Bisous Maman.

 

Publicités

19 réponses à “MGEN, mes amours.

  1. Si je puis me permettre de rajouter ….. »..personne arrivant très souvent à la fermeture « 

  2. Très vrai ! Par contre la phrase c’est « PNC aux portes. Armement des toboggans ». C’est là qu’on voit que t’es un jeune pharmacien, tu ne prends pas assez l’avion !^^ :p

  3. Useful tip: si un patient MGEN vous dit que l’homéopathie, c’est un peu de l’enfumage généralisé, vous vous trouvez probablement face à un chercheur. Si si, ils sont aussi MGEN. Et ils endurent en silence leur assimilation aux profs par les professionnels de santé 😉

    • Most of these women needed little or no surgery. Most of them just needed an exercise plan, some makeup, hair hilhhiggts, a bit of dental work, and a HUGE self-esteem transplant. Rachel did not need ANY surgery except for two large tumors – her dad and husband – removed.

  4. Tellement vrai ! Du temps où Dolisos faisait des conférences-formation à Toulon, le formateur nous disait presque à chaque fois « Vous savez, le client qui sait tout, le MGEN… »

  5. En même temps, c’est un peu la punition pour ceux qui vendent sans scrupule de l’homéopathie … donc BIEN FAIT !!

  6. Préparatrice et fille de MGEN, je me suis bien marrée… Et j’ai aussitôt transmis à mes 2 collègues de boulot paceque je suis sûre qu’elles aussi vont bien rire! Nous on aime bien les MGEN… Surtout le quand t’en a une qui t’appelle pour te dire « Je viendrais choisir le fauteuil coquille de ma mère samedi à 12h15, vous comprenez je travaille toute la semaine » Pas de problème… Surtout que t’es sensé être en week end le samedi a 12h30 et que tu sais que tu vas avoir droit à des questions du genre « Vous connaissez la mesure de la largeur des accoudoirs? »…. Happy face….

  7. Tellement vrai ! Les MGEN, cette race de patients/clients qu’on reconnait de loin et qui mettent ton calme à rude épreuve. Les secrétaires médicales, soignants, réparateurs, vendeurs… de mon entourage, tout le monde en dit la même chose ^^

  8. J’adore!! Je fais partie de ces professionnels de santé qui croisent les MGEN. Je leurs vends des lunettes et le cliché est vraiment bien raconté lol
    Mais il y a qd même des exceptions. Je rigole beaucoup qd on dit : eh bien ce monsieur (ou cette dame) était sympa pour un MGEN, il (ou elle) n’avait pas l’air d’un (ou une) MGEN. Enfin, j’ai des ami(e) prof alors je les adore ces MGEN!!
    Merci pour ce petit récit très rigolo!!

  9. bonjour, perso moi je suis (à la ) MGEN, et je ne suis ni prof ni un amateur des pharmacies à l’heure de fermeture.. Non en fait je suis Infirmier… Je vois des médicaments à longeur de journée, autant dire que quand je rentre dans une pharmacie, c’est pas pour faire chier mais parce que j’ai vraiment besoin de prendre des médicaments. Et quand on me dit que le paracétamol c’est toutes les 6 heures, je ne coupe pas la parole pour dire « je sais, je suis hospitalier infirmier…  » parce que je considère que le pharmacien fait son boulot.
    Autre chose, ma mère (à la) mgen aussi n’est pas prof non plus bien qu’aillant travaillé dans l’éducation nationale…
    Alors avant de critiquer ceux qui posent des questions, et des fois les bonnes, celles qui gènent, du genre « pourquoi votre générique est plus cher ?  » pensez que vous êtes tous aussi chiant quand vous vous prenez pour des infirmiers tout en disant la phrase « mais je suis pas infirmier moi » et pensez que nous on peut se dire dans notre tête  » justement si t’es pas infirmier tais-toi ».
    Donc vos stéréotypes à la con gardez-les pour vous… A bon entendeur…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s